Aller au contenu
Société de l'électricité, de l'électronique et des technologies de l'information et de la communication
You do not have access to this content

Dès 1802, Ampère a l’intuition fulgurante que magnétisme et courant électrique sont deux facettes différentes du même phénomène. En 1820, sa vie est bouleversée par les résultats d’Œrsted. Ampère est alors sujet à une véritable frénésie créatrice qui n’a de cesse d’expliquer ces résultats et de prouver la véracité de son rêve de jeunesse de refonder la physique. 

Faire défiler vers le haut