Aller au contenu
Société de l'électricité, de l'électronique et des technologies de l'information et de la communication
You do not have access to this content

La célébration des fulgurantes découvertes d’André-Marie Ampère, réalisées en septembre 1820 dans le domaine de l’électromagnétisme, ne doit pas occulter les multiples facettes d’un autodidacte génial, à la jonction de l’Encyclopédie et du romantisme. Officiellement mathématicien, volontiers chimiste, à l’occasion naturaliste mais toujours philosophe, Ampère fut aussi un homme de cœur, sensible et mystique, dont la vie fut marquée par de cruelles épreuves. 

Faire défiler vers le haut