Aller au contenu
Société de l'électricité, de l'électronique et des technologies de l'information et de la communication
You do not have access to this content

Traditionnellement une donnée chiffrée doit être préalablement déchiffrée pour pouvoir la traiter ou la transformer. La donnée risque donc de devenir vulnérable si l’entité qui la manipule n’est pas sûre. La donne a changé depuis une dizaine d’années avec l’apparition de la cryptographie homomorphe qui permet de faire exécuter un calcul sur cette donnée sans révéler aucune information la concernant à l’ordinateur qui la manipule.

Faire défiler vers le haut