Aller au contenu
Société de l'électricité, de l'électronique et des technologies de l'information et de la communication
You do not have access to this content

La prise de conscience du changement climatique conduit à abandonner progressivement les énergies carbonées. Dans ce contexte, l’électronucléaire devrait pouvoir trouver un regain d’intérêt. Ce n’est pourtant pas le cas. La France a décidé de réduire la part de cette énergie décarbonée à 50% du mix électrique d’ici 2035, conduisant à la fermeture de 14 réacteurs nucléaires. Pourtant au niveau mondial, l’Agence Internationale de l’Energie soutient l’énergie nucléaire. Dans son entretien avec REE, André Merlin, personnalité marquante des réseaux électriques français et européens, considère que pour réussir sa transition énergétique, la France doit miser sur un mix couplant le nucléaire et les renouvelables. L’Etat français doit soutenir sa filière nucléaire, en renouvelant son parc de centrales et continuer d’exporter son expertise nucléaire dans le monde.

Faire défiler vers le haut