Aller au contenu
Société de l'électricité, de l'électronique et des technologies de l'information et de la communication
You do not have access to this content

Propos d’André Merlin recueillis par Jacques Horvilleur et Gérald Sanchis

Au moment où nos compatriotes souffrent d’une forte hausse des prix de l’énergie et que notre pays s’interroge sur l’avenir de son mix énergétique, le « marché » de l’électricité est au cœur des débats, voire des polémiques. Au cours des années 1970 et 1980, la France avait massivement investi dans un parc électronucléaire pour se mettre à l’abri des fluctuations erratiques du prix des hydrocarbures ; comment se peut-il que nous soyons

à nouveau aussi dépendants du prix des hydrocarbures, même s’il s’agit maintenant davantage du gaz que du pétrole, alors même que la décarbonation de l’énergie est plus que jamais à l’ordre du jour ?
Il est essentiel de comprendre ce paradoxe si l’on veut que les investissements importants dans la production d’électricité, qui seront nécessaires dans les années à venir, aient une réelle efficacité du point de vue des factures payées par les Français.
André Merlin, acteur majeur de l’évolution du secteur électrique français et européen, a bien voulu nous aider dans cette compréhension de l’Histoire et esquisser des pistes pour l’avenir

Faire défiler vers le haut