Aller au contenu
Société de l'électricité, de l'électronique et des technologies de l'information et de la communication
You do not have access to this content

Une situation perturbée observée par certains avions de ligne sur leur système GPS/GNSS

 

Depuis peu, des pilotes de ligne rap- portent des perturbations de leurs ins- truments de navigation GPS au-dessus de la frontière orientale de Finlande. Ceci a également été observé sur des navires dans l’Arctique. Une compagnie aérienne lituanienne a dû annuler ses vols, ses avions n’ayant pas d’autres systèmes de navigation que le GPS.

Certains dans le pays font le lien avec la visite du président américain Joe Biden au premier ministre finlandais, d’autres rappellent un épisode similaire de longue durée observé pendant des manœuvres de l’OTAN en mer Baltique en décembre 2018. Les doigts sont pointés sur la Russie.

 

D’autres perturbations ont été obser- vées dans des zones géographiques différentes et ont conduit l’Agence eu- ropéenne de sécurité aérienne EASA à émettre le 17 mars 2022 un bulletin de sécurité.

 

Ce bulletin précise l’action observée, dé- crite comme brouillage ou leurrage du GNSS et donne les zones où ces per- turbations sont observées : la zone de l’enclave de Kaliningrad, la zone frontalière Est de la Finlande, la mer Noire et la zone de Méditerranée orientale compre- nant Chypre, la Turquie, le Liban, la Syrie, Israël et le nord de l’Iraq.

 

L’événement est clairement lié à l’inva- sion russe en Ukraine. La navigation des avions est perturbée et les procédures d’atterrissage aux instruments mises en péril. Les vols ne sont pas dangereux si l’avion possède d’autres systèmes de navigation (ne dépendant pas du GNSS) et si l’équipage est préparé à une procé- dure d’atterrissage conventionnelle.

Faire défiler vers le haut