Aller au contenu
Société de l'électricité, de l'électronique et des technologies de l'information et de la communication
You do not have access to this content
Résumé : Dans le cadre de l’année de pré-master en Sciences pour l’Ingénieur, un cours d’identification paramétrique et optimisation nous est proposé. Ce cours s’inscrit complètement dans la logique pluridisciplinaire de notre formation dans la mesure où il touche un grand nombre de domaines. Lors de ce module, nous avons eu à réaliser un projet de notre choix mettant en application des méthodes d’identification paramétrique ou d’optimisation. Ayant déjà été sensibilisée aux risques d’incendie lors de périodes de sécheresse, j’ai décidé de m’intéresser à la prévision de la propagation d’un feu de forêt. Le cours dont nous avons bénéficié en parallèle présente différentes méthodes d’estimation paramétrique ainsi que les cadres dans lesquelles elles s’appliquent. J’ai eu recours à plusieurs de ces méthodes, selon les besoins présents au cours du projet. Après avoir effectué quelques recherches sur la propagation des feux de forêt, je me suis vite rendu compte que mes connaissances scientifiques étaient limitées pour expliquer les différents phénomènes. Aussi, ce projet a été soumis à un grand nombre d’hypothèses et comporte ses limites vis-à-vis des phénomènes réels. Il se veut avant tout être une application des méthodes vues en cours et non une simulation de phénomènes physiques bien précis de propagation du feu (comme la convection par exemple).
Faire défiler vers le haut